Sarah
JACQUIER

France

 

Contact
e-mail

 

PASSAGE
8 tirages numériques 40x50 cm

 

 

 

Ailleurs, c’est l’instant qu’on ne peut pas toucher.
C’est ce paysage qui défile à travers la vitre, trop vite. Qui s’imprime à peine sur nos rétines. Sensation de fuite, de vitesse.
Qui se déplace ? Nous ? Nous sommes immobiles sur nos sièges. C’est le paysage qui semble avancer à une allure folle. Qui bouge ? Par rapport à quoi ?
Ailleurs, c’est ce paradoxe des images qui défilent comme sur un écran de cinéma. Qu’on ne peut pas toucher, pas entendre, à peine percevoir.
Ce sont ces images de nuit, ces tableaux en mouvement, hasardeux. C’est ce qui reste de nos longs trajets.
Une sensation de mouvement, de lumières.
Ces images sont pour moi le souvenir de ces longs trajets de nuit. Vers un ailleurs encore inconnu. Ce sont mes pensées qui divaguent, qui imaginent l’avenir. Ces pays que je vais découvrir.

 
    [retour liste]